Le Syndicat des Équipements de la Route (SER)

Le Syndicat des Équipements de la Route (SER) regroupe les principales entreprises des équipements de la route. Ensemble, les plus de 60 adhérents du syndicat représentent un chiffre d'affaires de 1.5 milliards d'euros et plus de 5 000 emplois non délocalisables.

Le SER s’engage aux côtés des pouvoirs publics et des acteurs incontournables de la sécurité routière pour permettre à tous les usagers de la route et de la rue de bénéficier d’équipements performants, garants de leur sécurité.

Le SER est aussi une référence nationale en matière d’information sur la règlementation et la normalisation dans le domaine des équipements de la route.

 

 

Un syndicat représentatif, organisé autour de 6 sections

De la conception de la signalisation routière à la réalisation de la signalétique urbaine, le Syndicat des Équipements de la Route rassemble la majorité des acteurs impliqués dans la conception et la fabrication d’équipements de la route. Le syndicat est organisé autour de 6 sections : 

  • Signalisation horizontale,
  • Signalisation verticale,
  • Dispositifs de retenue,
  • Régulation du trafic,
  • Sécurité, balisage, chantiers
  • Mobiliers et aménagements urbains

 

Un syndicat engagé en faveur de la sécurité routière

La mission du SER est de promouvoir et de défendre l’importance des équipements de la route auprès des pouvoirs publics. Engagé aux côtés des acteurs de la sécurité routière, le SER joue un rôle majeur de conseil et d’information pour faciliter les déplacements et garantir la mobilité de tous en toute sécurité. 

Les missions du SER :

  • Démontrer et faire reconnaître l’importance des équipements de la route dans la sécurité routière.
  • Agir en faveur d’une politique d’équipements de la route performante et homogène sur l’ensemble du territoire français.
  • Sensibiliser les pouvoirs publics et les collectivités locales à la mise en œuvre d’une politique d’entretien efficace des équipements de la route.
  • Informer et former les acteurs publics sur la règlementation et la normalisation en matière d’équipements de la route.
  • Agir en faveur d’une normalisation qui améliore constamment la sécurité des usagers de la route
  • Agir en faveur d’une normalisation européenne et française qui améliore constamment la sécurité des usagers de la route
  • Défendre les industriels d’un secteur créateur d’emplois et de dynamisme économique.

 

Pour la sécurité. Pour tous. Pour demain

Aux côtés de l’ensemble des acteurs de la sécurité routière, le SER agit en faveur d’une route responsable et durable, capable de favoriser la mobilité de tous. Sous l’impulsion de son Président Jean-Bernard Conrad, le SER s’est donné 3 axes de travail :

  • L’entretien des équipements de la route et de la rue  : pour garantir la visibilité et la lisibilité des équipements de la route partout et pour tous.
  • L’égalité face à la route : pour garantir l’accessibilité de la route et la mobilité de tous, en particulier des seniors.
  • L’innovation : pour améliorer constamment la performance des équipements de la route et de la rue .  

Jean-Bernard Conrad,
Président du SER

Jean-Bernard Conrad a fait toute sa carrière (1974 – 2012) chez Pass et Cie France dont il était le Dirigeant-Propriétaire avant de devenir, en 2012, conseil du Pôle Equipements des Sociétés Agilis - Pass lors de leur rachat par le groupe NGE. Président de la section « Dispositifs de retenue » du SER depuis 2006, il connait très bien le Syndicat pour en avoir été membre pendant plus de 20 ans. En 2014, il a été élu Président du SER.

Dominique Mondé,
Vice-Président du SER

Directeur Général Adjoint de Fayat Energie Services, Dominique Monde est Président de la section Regulation du Trafic du SER qui est composée de sociétés représentant les métiers impliqués dans les enjeux de la "Route Intelligente". Il est en outre, Président de la Commission de Normalisation de régulation du trafic routier, qui concerne essentiellement le domaine urbain. Il est élu Vice-Président du Syndicat des Equipements de la Route en mai 2016.