Dispositifs de retenue

Les dispositifs de retenue routier ont pour objectif  d’atténuer  les conséquences  d’une sortie accidentelle de la chaussée pour les véhicules et leurs occupants,  d’isoler les obstacles, de protéger les zones riveraines (...) Ils se matérialisent principalement par  des glissières, des rambardes, des barrières, des parapets (...)

La section DISPOSITIF DE RETENUE ROUTIER regroupe les industriels (Fabriquant glissières mixte métal-bois, béton préfabriqué et métal) et  entreprises du BTP (Pose de glissière mixte métal-bois ou métal,  mise en œuvre de séparateur béton). Le suivi et la diffusion des dispositions réglementaires normatives, administratives ou juridiques sont les principales tâches de la section. En collaboration avec les institutions ou associations professionnelles (DGITM, USIRF, IDRRIM, ASCQUER, CEREMA,....) la section développe une politique de progression de sécurité du réseau avec des  dispositifs de retenue performants pour l’ensemble des utilisateurs de la route.

La réglementation Nationale des Equipements de la Route du 2 mars 2009  précise les conditions d'implantation des dispositifs de retenue marqués CE et leurs niveaux de performance. Or toutes les parties de la norme EN1317 ne sont pas publiées. Les maîtres d'oeuvre sont donc confrontés à un vide normatif. La section DISPOSITIF DE RETENUE ROUTIER est représentée à la Commission de Normalisation des Dispositifs de Retenue Routiers et à l'European Union Road Federation (E.R.F). Cette présence permet de suivre les évolutions de la directive 89/106CE et d'en informer les différents intéressés (Maitrise d'oeuvre, Collectivité, BE....). La section participe à l'élaboration d'un guide de pose des dispositifs de retenue routiers marqués CE (Refonte circulaire 88-49). La présence active  de la section sur les salons permet de communiquer avec les professionnels de notre activité.